Blogue

Le pouvoir rassembleur des aliments

Nouvelles
2018-02-16
LES ARTISANS DES SAVEURS

Blogue de janvier 2018
Julie DesGroseilliers, Dt.P.



LE POUVOIR RASSEMBLEUR DES ALIMENTS

Cette année, pour sa campagne annuelle, le Mois de la nutrition nous propose de découvrir le pouvoir des aliments. On sait que les aliments ont le pouvoir de nourrir, de prévenir certaines maladies chroniques et de favoriser la guérison. Mais saviez-vous qu’ils ont aussi un très grand pouvoir rassembleur?

Les bénéfices
Non seulement fournissent-ils un merveilleux prétexte pour se retrouver en famille ou entre amis, mais il a été démontré que le fait de se rassembler autour d’un repas apporte à lui seul son lot de bénéfices.
• Le repas en famille, et surtout sa fréquence, est étroitement relié à une alimentation saine et nutritive.
• Les enfants, comme les adultes, qui mangent fréquemment ensemble ont également tendance à consommer davantage de légumes et de fruits. Wow!
• Le repas en famille est le moment idéal pour favoriser les découvertes alimentaires et introduire de saines habitudes.
• Ce moment privilégié facilite également l’échange, l’écoute et le partage entre les membres de la famille. Il favorise les liens « tissés serrés » comme on dit!
• Qui plus est, le repas en famille aurait aussi un impact positif au niveau psychosocial. Les enfants et les adolescents qui prennent souvent leur repas en famille ont de meilleurs résultats scolaires, développent moins de troubles alimentaires et sont moins susceptibles d’adopter des comportements à risque (drogues, alcool, tabac, etc.).

C’est un rendez-vous!
Je vous entends, c’est vrai que c’est difficile de nos jours d’avoir tout le monde autour de la table en même temps. Mais voici quelques stratégies pour y arriver :
• Insistez sur le fait que la présence au repas familial n’est pas optionnelle. Lorsque tout le monde est à la maison, on mange tous ensemble. Point final!
• Sachez que chaque repas pris ensemble est important. On pense souvent au souper, mais un dîner ou un déjeuner a autant d’impact.
• De plus, les bénéfices seraient apparents à partir de seulement quatre repas pris ensemble par semaine. On est capable!
• Pour ceux pour qui c’est plus difficile, je vous propose de commencer par un repas le dimanche. Un excellent moment pour discuter de ce qu’on a aimé de notre fin de semaine et pour planifier la semaine qui s’en vient.


Du vrai temps de qualité
Pour bien profiter des bénéfices, il est important par contre de conserver un climat agréable lors des repas. Ce n’est donc pas le meilleur moment pour régler les conflits! Et on a beau avoir un bon repas sain à partager avec tous les membres de notre famille, si la moitié de ceux-ci sont occupés à répondre à un texto, on passe à côté de l’objectif! On limite donc les sources de distractions pendant les repas et on dit « bye bye! » aux écrans. En plus de miner la qualité de la communication, ils perturbent également nos signaux de satiété.

La vie va si vite. Alors pourquoi ne pas revoir l’heure des repas comme une façon de se gâter, de relaxer et de passer de bons moments avec les gens que l’on aime? Bon mois de la nutrition!